9

décembre

2019




Depuis plusieurs semaines, les professionnels de l’hôpital public sont engagés dans un mouvement social afin d’exiger des pouvoirs publics les moyens nécessaires à une refondation du service public hospitalier.


Ce mouvement atteint aujourd’hui la plupart des secteurs de l’hôpital, exsangue après des années de restriction budgétaire. Aujourd’hui, des pans entiers de l’activité hospitalière s’effondrent et les réponses du gouvernement ne sont absolument pas à la hauteur des enjeux.

Nous exigeons du gouvernement les mesures immédiates qui permettront d’endiguer l’hémorragie qui met en péril l’hôpital public, fleuron de notre système de santé.

Ces mesures doivent concerner le financement, l’attractivité des carrières et la gouvernance des hôpitaux :

  • augmentation du budget hospitalier au moins égale à l’évolution naturelle des dépenses (4,4%) ;
  • revalorisation massive des carrières médicales et non médicales, notamment en début de carrière ;
  • gouvernance partagée plus ouverte aux professionnels médecins et soignants.

Nous appelons tous les professionnels médicaux hospitaliers à cesser le travail le 17 décembre et rejoindre les manifestations unitaires qui auront lieu notamment à Paris à cette date.
Un préavis de grève est déposé en ce sens.

Les organisations syndicales des personnels médicaux hospitaliers soutiennent également les internes en médecine et en pharmacie qui ont appelé à faire grève dès le 10 décembre et demandent aux praticiens seniors d’exprimer leur solidarité à l’égard de leurs jeunes collègues.